Sélectionner une page

Les premières présentations, timides, puis l’engouement, l’euphorie, l’amour fou, la passion 😉

A ce jour, il n’y a pas un seul futur partenaire qui ait dit non à BRAVO. Il n’y a pas un seul potentiel fournisseur qui m’ait dit : je ne sais pas, je n’en ai pas envie, je n’y crois pas, je dois y réfléchir…
Chaque personne que je croise et à qui j’en parle est touchée. Chacune de ces personnes qui pourrait contribuer à BRAVO est affectée – à sa façon – généralement de manière positive.
Je dois avouer que la plupart de ces réactions me bouleversent et m’émeuvent. Je pèse mes mots

MAIS j’ai bien 3-4 copains dans l’opposition totale :

Pote n°1, dans la com (c’est un comble):

– Je n’ai vraiment pas du tout compris ce que tu veux faire…
– Ah non ? Mais pourtant tu parles français couramment, non ?

Pote n° 2, dont je n’ose plus demander le métier :

– Mais en fait tu veux vendre quoi ?
– Du rêve, mon rêve. Mais un joli rêve de qualité – swiss made – et qui restera dans ton esprit pour toujours, on a tous besoin de rêver, c’est nécessaire. Il s’agit d’un rêve, parfois, mais surtout d’une émotion.
– Ahahahah ! (Moquerie dont je me dispenserai bien) : « Bonjour Camille de la boutique BRAVO qui vend du rêve, qu’avez-vous à me proposer aujourd’hui ? (gniark-gniark-gniark) »
– Bonjour cher Fred, merci de m’avoir précisé que tu penses à BRAVO après avoir lu ce mot sur un sachet destiné à ramasser les merdes de chiens, je me sens honorée, vraiment. Aujourd’hui encore, et plus que jamais, je te propose ce que tu n’as pas. Intéressé ?

Pote n°3, dans des programmes postgrade de formation supérieure:

– Mais tu es certaine ?
– Non, non, c’est pour le fun et je n’ai jamais créé de boite, aucune idée.
– Mais tu as pris quel canevas de Business Model ? Il est clair ton SWOT ? Parlons de ton marketing mix…
– Oui cher ami, c’est un business qui vient du cœur mais néanmoins réfléchi, étudié, analysé.